Sophie Lutz : un féminisme moins ringard que celui qui n'a libéré personne !

Sophie Lutz : un féminisme moins ringard que celui qui n'a libéré personne !

RCF, 10 février 2016

"J'y ai trouvé beaucoup d'humour"

Dans une chronique audio, intitulée Deux livres réacs sur RCF, Sophie Lutz s'amuse de ceux qui crient au scandale contre les livres de Costanza Miriano. Avec un sens de la formule aiguisé elle s'étonne "qu'il ne reste que les cathos pour oser braver l'interdit : tenter de définir ce qu'est un homme ou ce qu'est une femme" et nous donne un bon aperçu de la philosophie de Costanza.

 

 

 

Revue de presse

L'Homme Nouveau, 10 septembre 2016
"Le féminisme a connu ses heures de gloire mais Gabrielle Cluzel lui prédit une fin toute proche."
Zélie n°12, septembre 2016
Zélie vous recommande le discours d'Ozanam, "Des devoirs littéraires des chrétiens" !
Contrepoints, 3 juillet 2016
"Sous prétexte de libération des femmes, le féminisme a nié la féminité."
 
Le Figaro Magazine, 13-14 mai 2016
"Adieu Simone !", "Une femme contre le féminisme"
L'Homme Nouveau, 29 juin 2016
Éloge appuyé du livre "Épouse-la et meurs pour elle" !
Zélie, mai 2016
Belle recension de l'essai "Adieu Simone !" dans Zélie
 
"Ce soir (ou jamais !)", France 2,11 mars 2016
L'une des co-auteurs de "Nos limites" s'exprime sur les progrès de l'intelligence artificielle.
La Vie, 8 février 2016
La Vie fait entendre son point de vue sur les deux best-sellers de Costanza Miriano !
Association Lire-écrire, 10 février 2016
"La progression, purement logique, parait aujourd'hui originale."