Je serai soldat, "Un manuel de lecture original"

Je serai soldat, "Un manuel de lecture original"

Association Lire-écrire, 10 février 2016

L'association Lire-écrire, reconnue en matière d'apprentissage de la lecture, a pris soin de donner son avis sur Je serai soldat :

Cet album d'une cinquantaine de pages grand format reproduit un ouvrage publié en 1899. La plupart des textes et illustrations se rapportent à l'Armée française de l'époque : le soldat porte le fameux pantalon rouge garance, le cuirassier à cheval protège son torse sous une cuirasse en acier.

C'est un livre patriotique et aussi un abécédaire, exclusivement consacré au déchiffrage de l'écrit, dont la progression, purement logique, parait aujourd'hui originale :
- d'abord l'alphabet, à savoir par cœur
- puis toutes les combinaisons du genre ba be bi bo bu  (même ca ce ci co cu !)
- puis des mots de deux syllabes de deux lettres
- puis trois ou quatre syllabes
- des textes syllabés de trois ou quatre lignes, en fin d'ouvrage des textes d'une page, en gros caractères

Ce n'est pas un manuel de lecture comme nous les connaissons.
D'une part, il n'y a pas de leçons, ce qui suppose que chaque élève passe le temps nécessaire sur chaque page. Ensuite, il n'y a aucune indication, ni des nombreuses particularités de la prononciation française, ni de "règles" orthographiques ou grammaticales.

En définitive, l'ouvrage se limite à proposer une progression, qui serait la chose la plus difficile à faire pour un adulte isolé, qu'il soit parent ou enseignant. Or une progression systématique est une des bases de la méthode alphabétique.

Un beau livre original, qui suscitera la curiosité de beaucoup de grands et de petits, et leur ouvrira ou leur rappellera une page de notre histoire militaire.

Lire-Ecrire a eu plaisir à préfacer ce livre qui, même s'il semble un peu désuet par rapport aux connaissances actuelles sur l'enseignement de la lecture, n'en reste pas moins un témoin de ce qui permettait d'apprendre à lire aux enfants, avant que le global vienne balayer tout cela, et que le multimédia envahisse notre quotidien, avec les résultats que l'on connaît.

Revue de presse

L'Homme Nouveau, 10 septembre 2016
"Le féminisme a connu ses heures de gloire mais Gabrielle Cluzel lui prédit une fin toute proche."
Zélie n°12, septembre 2016
Zélie vous recommande le discours d'Ozanam, "Des devoirs littéraires des chrétiens" !
Contrepoints, 3 juillet 2016
"Sous prétexte de libération des femmes, le féminisme a nié la féminité."
 
Le Figaro Magazine, 13-14 mai 2016
"Adieu Simone !", "Une femme contre le féminisme"
L'Homme Nouveau, 29 juin 2016
Éloge appuyé du livre "Épouse-la et meurs pour elle" !
Zélie, mai 2016
Belle recension de l'essai "Adieu Simone !" dans Zélie
 
"Ce soir (ou jamais !)", France 2,11 mars 2016
L'une des co-auteurs de "Nos limites" s'exprime sur les progrès de l'intelligence artificielle.
La Vie, 8 février 2016
La Vie fait entendre son point de vue sur les deux best-sellers de Costanza Miriano !